Présences du CCOMS au CFP 2017

Outre une présence via un stand d’information, le CCOMS/GCS sera représenté à deux reprises au cours du Congrès français de psychiatrie organisé du 29 novembre au 2 décembre à Lyon. Tout d’abord, le jeudi 30 novembre, de 9 h 15 à 10 h 45, dans le cadre de la session thématique "Mon psychiatre parle à sa montre, c’est grave ?", Déborah Sebbane (CCOMS) interviendra sur le thème "Partout, tout le temps, sur tout : quel impact les outils de e-santé auront-ils sur notre santé mentale ? Analyse de l’offre des typologies de dispositifs existants". Ensuite, le samedi 2 décembre, de 14 h à 15 h 30, dans le cadre du forum association, une présentation sera faite sur les « Soins sans consentement en psychiatrie : évolution et disparité des pratiques », présidée par Nicolas Pastour, du CH Charcot. Ici, les trois communications porteront sur : "Evolution des soins sans consentement : quels constats à partir des données ? » (Magali Coldefy, IRDES) ; « Les soins sans consentement en ambulatoire : comment, pourquoi, pour qui ? A propos de l'enquête IDF." (Gilles Vidon, Hôpitaux de Saint Maurice) ; "Hospitalisations sous contrainte : pourquoi de telles différences entre secteurs de psychiatrie ? - Résultats de l'étude HO/SPDRE du CCOMS" (Antoine Baleige, CCOMS).

En attendant l’édition 2017, vous pouvez consulter le retour sur le forum organisé lors de l’édition 2016 et intitulé "Les conseils locaux de Santé Mentale : une innovation internationale ?", présidé par Jean-Luc Roelandt, directeur du CCOMS.

Catégorie :